Les ateliers VerreJade / Conservation-restauration PEINTURES et VITRAUX
Restauration du tableau de Vafflard par Sandrine Jadot-PIvet

Restauration d’une grande toile de Vafflard à l’occasion de l’exposition La Lune au Grand Palais

Edouard Young enterrant sa fille à Montpellier est une grande toile (233,8 X 193 cm) peinte par Pierre-Auguste Vafflard en 1804. Il s’agit d’une oeuvre majeure des collections du Musée d’Angoulême.

tableau de Vafflard après restauration par Sandrine JADOT-PIVET au sein des ateliers verre jade à Morthemer
Vue générale après restauration

L’exposition La Lune au Grand Palais présente cette peinture dont le sujet traite de la mort de la fille du poète anglais Young.

A l’occasion de ces interventions de conservation-conservation au sein des ateliers verre jade, Sandrine JADOT-PIVET a fait l’objet de plusieurs articles et reportages: Sud Ouest, France 3

La restauration fondamentale des couches picturales a redonné à cette peinture toute sa signification.

Sandrine Jadot Pivet, conservatrice-restauratrice de tableaux, les ateliers verre jade
Traitement du vernis jaune de restauration

L’élimination du vernis de restauration jaune a permis de retrouver les tons bleus propres à cette scène de mort nocturne. Lors de sa première présentation en 1804, le tableau avait d’ailleurs fait l’objet d’une critique de Séraphin qui décriait le monochronisme sur l’air d’Au clair de la lune:

« Au clair de la lune

Les objets sont bleus

Plaignons l’infortune

De ce malheureux

Las ! sa fille est morte

Ce n’est pas un jeu

Ouvrez-lui la porte

Pour l’amour de Dieu ».

De même, les repeints étaient débordants et parfois « abusifs » dans les zones où la peinture est traitée en jutages légers et surtout au niveau l’ombre portée que fait le manche de la pelle sur les plis du linceul.

Les deux ombres qui présentaient des craquelures de séchage dans les sombres avaient été maladroitement retouchées en blanc lors d’une précédente restauration pour prolonger la lumière sur le pli donnant ainsi lieu à une faute de dessin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *